Ralentir … c’est certainement la clé !!!

Jeudi 12 avril – Une invitation à ralentir encore un peu plus !

Une journée qui commence avec un début de tendinite au talon gauche … faisant suite à quelques contrariétés de la vie que j’ai laissée pour quelques jours dans la Drôme ! Et oui, ce sont les surprises du chemin : les 2 précédentes années, j’avais des ampoules, chose qui ne m’arrivait jamais et aujourd’hui c’est la tendinite qui me guette et je n’en ai jamais eu non plus !

Le maître mot ici : ACCUEILLIR !!!! Cela ne sert à rien de me lamenter sur mon sort et sur ma douleur, mais il s’agit plutôt de l’accepter, de mettre des mots dessus, de la sentir évoluer dans mon corps. Accueillir et ne pas rejeter la douleur au risque de l’amplifier. Tout est OK !!!

Mon corps me parle, il est important que je me mette encore plus à son écoute. Cette douleur qui démarre m’oblige à ralentir l’allure, à ne rien prévoir, à faire moins de kilomètres par jour, à rester dans l’instant, à marcher lentement, encore plus en conscience ! Alors j’observe ce qui se passe dans mon corps tout au long de la journée, mes ressentis, la moindre de mes sensations … moyennant quoi, je ne vois pas la journée passer et les kilomètres défiler pendant cette étape qui pourtant est très très monotone avec de grandes lignes droites encore à n’en plus finir ! Comme quoi, tout dépend de mon état d’esprit, de mon état d’être, de mon mental … !

Je me connecte à la Terre, marchant à nouveau pieds nus, permettant aux tensions de s’évacuer par mes pieds, de se libérer dans le sol. J’imagine la Terre qui les absorbe !!! Si, si, je vous assure.

Petit clin d’oeil de l’Univers en milieu de journée avec le panneau de signalisation posé au milieu de nulle part entre 2 champs de maïs … qui indique RALENTIR !!! Trop drôle, je sens que le message est pour moi !!!

Je suis les signes et je marche donc de manière paisible et tranquille, rien d’autre à faire, me laisser guider par mon corps, et marcher en détendant, relaxant mon corps au maximum … pas facile !

Je me rends compte finalement qu’en marchant certaines parties de mon corps sont tendues : les épaules, les mollets, les fessiers. Je prends conscience petit à petit que j’ai besoin de libérer, de déverrouiller mes hanches, de libérer mon bassin pendant la marche pour mieux laisser mon énergie circuler ! Laisser doucement mon bassin entrer dans la danse de la marche … le laisser bouger librement, afin d’être encore plus ancrée dans le sol ! Cette prise de conscience me permet de parcourir sans encombres et même plutôt facilement les 18km qui me séparent du 1er gîte.

Je n’irais pas plus loin, je m’écoute et mon corps a besoin de repos, de massage. Oui le chemin est aussi un merveilleux moment pour prendre soin de son corps, le bichonner tous les soirs, prendre soin de mes pieds qui me portent pendant des journées entières, remercier mon corps pour tout ce qu’il me permet de vivre et d’expérimenter, c’est quand même pas rien !!! Alors je prends le temps, je masse, je crème et cela fait du bien, je me repose tranquillement !

« Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester … »

En début de soirée, comme par magie, la douleur diminue, s’estompe même … je suis sur la bonne voie !

Je vous embrasse bien fort !!!

Avec joie,

Virginie

➡️ ➡️ ➡️ Rdv tous les jours en direct sur la page Facebook Graine de Joie pour suivre les aventures du chemin et peut être vous donner envie de tenter l’aventure seul(e) ou de me rejoindre du 2 au 7 juillet prochain pour un séminaire pas comme les autres sur le chemin … en nature pour aller au coeur de soi 💝💝💝💝💝💝💝💝

Envie de retrouver les vidéos de mon périple et bien plus encore ? Abonnez-vous à la chaîne YouTube Graine de joie en cliquant sur le lien : http://bit.ly/chainegrainedejoie

Suivez moi sur mon compte Instagram Graine de Joie …!

Facebook Comments

Donner une réponse

Prenez-vous en main!, Joie de vivre
Naviguer